Quelles sont les principales causes des maux de tête ?

Les maux de tête peuvent découler de plusieurs facteurs

Le stress ou des tensions prolongées en sont les causes les plus fréquentes. Il s'agit alors d'un ecéphalée par tension nerveuse ou d'une céphalée en casque. Presque toutes les personnes en sont victimes à un moment ou à un autre. Les muscles du cuir chevelu, du cou et du visage se resserrent et se contractent, ce qui provoque des spasmes et de la douleur. Divers facteurs psychologiques comme l'anxiété, la fatigue (par ex. la fatigue oculaire), le stress (par ex. de longues périodes de concentration) de même que certains facteurs comme une tension dans le cou (par ex. à la suite d'un travail prolongé devant l'ordinateur) sont souvent les facteurs qui déclenchent les céphalées par tension nerveuse.

Les migraines sont généralement plus intenses et peuvent entraîner une perte de fonctions. 

On ne connaît pas la cause des migraines, mais on peut définir certains déclencheurs. Ceux-ci comprennent des changements hormonaux (pendant le cycle menstruel ou du fait de l’ingestion de contraceptifs oraux), certains aliments (par ex. le chocolat, les fromages vieillis), des boissons (par ex. le vin rouge, le café), des odeurs fortes, le manque de sommeil, les traumatismes crâniens légers (par ex. les commotions) et même le stress. Il n'est pas rare qu'on souffre de maux de tête mixtes combinant directement la migraine et la céphalée de tension.

Les céphalées liées à la sinusite sont plus rares qu'on ne le croit. 

Elles peuvent survenir après une infection des voies respiratoires supérieures, comme un rhume. En plus du mal de tête, les gens se plaignent souvent de congestion ou d'écoulement nasal. Les céphalées de la sinusite dépendent de la présence de bactéries qui envahissent et infectent les sinus nasaux.

Une algie vasculaire de la face est moins courante que les autres types de maux de tête. Elles surviennent généralement chez les hommes, sont héréditaires et apparaissent en rafales, pendant quelques jours, quelques semaines ou quelques mois, suivies de longues périodes sans douleur pouvant durer de quelques mois à quelques années. Leur cause est inconnue.

Les céphalées qui évoquent « des coups de pic à glace » s'accompagnent de douleurs intenses durant quelques secondes, surviennent soudainement et sont très localisées. La cause exacte de ces maux de tête est inconnue, mais ils sont rarement liés à un problème de santé sérieux.

Articles Récents